RDC, offrir la santé aux femmes

Notre objectif : faciliter l’accès à la santé maternelle au cœur de la République Démocratique du Congo.


L’association La Gerbe agit à Lodja, en RDC, pour la construction de l’Hôpital Otema, au service des femmes congolaises. Ce projet est porté par notre partenaire local, l’association Le Cœur de compassion.
Nom de l'organisation et adresse :
Association Chrétienne de Solidarité La Gerbe – 13 rue des fontenelles – ZAC du Petit Parc – 78920 Ecquevilly
Mail de contact :
esperance@lagerbe.org
Téléphone :
0134755615
Site internet :
www.lagerbe.org

Hopeur, cliquez sur la vignette pour créer votre page de collecte
La collecte est à ouvrir après votre inscription à l’un des parcours de Hope 360
En République Démocratique du Congo, il est courant de parcourir plusieurs centaines de kilomètres pour accéder à un centre de santé. Au centre de ce pays où le viol est utilisé comme arme de guerre et où les grossesses et accouchements mal pris en charges sont à l’origine de nombreuses blessures intimes, se trouve la Province du Sankuru.

Population de cette Province : 2 millions d’habitants

Nombre de gynécologue : 1

Afin d’améliorer les services de santé et de venir en aide aux femmes délaissées, ce gynécologue, le Dr Elonge, et son équipe lancent la construction d’un centre de santé dédié aux femmes et accessible tant géographiquement que financièrement : l’Hôpital Otema. La ville de Lodja, au cœur de la Province, accueille cet établissement de santé.

A Otema les soins médicaux ont déjà commencé : consultations, échographies, interventions chirurgicale et hospitalisation sont menées depuis la fin 2018.

Mais la construction continue : à ces services s’ajouteront une maternité, un espace de vie et d’accompagnement psycho-social et des activités génératrices de revenus pour redonner aux femmes soignées une place au sein de la société.

Vous pouvez soutenir l’hôpital Otema :

Avec 30 euros, offrez  un suivi complet de grossesse (3 consultations avec échographies et suivi médical) à une femme sans ressources.

Avec 50 euros, offrez  une opération de petite chirurgie.

En récoltant 250 euros, vous parrainez une opération de fistules (blessures intimes liées à un viol ou un accouchement mal pris en charge, entraînant l’exclusion économique et sociale)

Avec 2500 euros, le site pourra être équipé d’internet, améliorant ainsi la qualité des services.

Avec 5000 euros, nous pourrons financer la construction d’une coursive pour le transport sécurisé des malades entre les bâtiments du site, à l’abri des intempéries.

Quelle que-soit la somme que, grâce à vous, nous récolterons, elle sera entièrement utilisée pour ce projet.